Publicités
Pierre Kevin 13 mai 2019

 

Des mannequins, créateurs, passionnés de la mode haïtienne et internationale ont pris part le samedi 11 mai dans les locaux du Bureau National d’Ethnologie à la présentation de Trans Magazine.

Dans des défilés de mode, les mannnequins ont donnés un spectacle à nulle autre pareil .

D’entrée jeu, le ougan et Directeur du BNE , dans son discours de circonstance souligne :
“Ce projet constitue un exemple dans la façon dont les individus actifs dans le domaine de la mode peuvent intégrer le vodou dans leur création et collaborer avec les spécialistes du secteur dans le but de créer un nouvel avenir dans lequel la mode a une influence positive sur l’environnement, la société et notre santé spirituelle.”

En effet, depuis deux ans la presse culturelle haïtienne continue de s’enrichir d’un nouveau magazine qui s’est donné pour mission la promotion de la culture a travers la mode.

Pourquoi Trans Magazine, vous n’avez pas peur que des gens l’attribuent à une affaire d’homosexuelle?

« La mode est importante. Elle est essentielle pour l’économie, pour la société et pour chacun de nous. Ce que nous portons raconte, avant toute autre chose, qui nous sommes ou qui nous aimerions être. Oui fort souvent notre magazine est considéré comme une toile pour promouvoir l’homosexualité mais malheureusement ils se trompent ».

A fait savoir le CEO du Magazine , Alexander Petiotte.

De son côté, le titulaire d’Ayida Collection Mackenley DARIUS, très reconnue dans le milieu pour ses ‘’Vèvè ‘’ et qui a donné une belle prestation avec ses créations raconte que c’est dans le souci de promouvoir et soutenir la mode au delà d’un simple vêtement qu’il travail avec les tenants de ce mouvement , la mode tout comme le vodou est une mode de vie .

Évidement ce que nous choisissons de porter reflète la façon dont nous percevoir le monde et dont nous voulons que ce dernier nous perçoive. À l’instar de la plupart des autres secteurs d’activité du pays , celui de la mode a aussi un côté sombre, lâche-t-elle.

Melissa Louis en qualité de manager et toute l’équipe vous donne rendez-vous l’année prochaine pour une autre édition de trans .

Pierre Kevin

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils