Publicités
Richmond Johnson 13 mai 2019

 

Une vague scène de protestation s’est remarquée à l’hôpital Esaïe Jeanty à Chancerelles ce lundi 13 Mai 2019 suite à l’annonce de la fermeture de l’institution par le MSPP.

Selon des informations recueillies par notre agence auprès d’une source proche de l’institution, après une réunion qui s’est tenue entre l’administrateur de l’hôpital et le directeur général du MSPP, l’administration de l’hôpital a reçu une note de la part du ministère qui a annoncé la fermeture de l’hôpital attendant la résolution de ce problème persistant.

Face à cette décision du MSPP, les médecins, les employés et les petits personnels ont décidé d’organiser ce mouvement à Chancerelles en signe de protestation pour faire entendre leur cris.

Mais précédemment, les médecins, les employés et les petits personnels ont sollicité des supports sécuritaires auprès du pouvoir central en raison d’une forte remontée de l’insécurité dans la zone où logeant l’hôpital. Ils ont déploré le refus du MSPP de sécuriser le périmètre, et qui du même coup a décidé de fermer une institution qui est là pour desservir toute une population et d’autres contrées de la République.

Toujours selon notre source, cette mesure survient après les fermetures répétées de l’hôpital où des médecins résidents peinent à boucler leur cycle d’étude. Pour le MSPP, ça n’a pas servi d’exemple pour eux. Ils ont décidé de les éparpiller dans d’autres hôpitaux en attendant le rétablissement normal de l’hôpital Esaïe Jeanty de Chancerelles.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils