Publicités
Lucien Helonie 22 mai 2019

David Bohigian, Président ad intérim et Directeur général de la Société d’Investissements Privés à l’Etranger/ Overseas Private Investment Corporation (OPIC), l’institution financière de développement du gouvernement américain, a effectué une visite en Haïti aujourd’hui, au cours de laquelle il s’est entretenu avec le Président Jovenel Moïse et d’autres officiels de haut-rang du gouvernement, dont le Premier ministre désigné, Jean Michel Lapin, le Ministre des Affaires étrangères, Bocchit Edmond, le Ministre des Finances, Ronald Décembre, et le Gouverneur de la Banque de la République d’Haiti (BRH), Jean Baden Dubois, en vue d’encourager les investissements américains et discuter du renforcement de la coopération en matière de sécurité.

Durant son séjour en Haïti, M. Bohigian a procédé à la signature d’un accord de financement de 19,5 millions de dollars pour soutenir l’expansion du futur Hôtel Marriott, du Fatima Group au Cap-Haïtien, ce qui renforcera l’activité économique et les emplois dans la ville. Il a également dirigé des tables rondes avec des chefs d’entreprises locales pour discuter d’opportunités d’investissements, mettre en évidence la manière dont l’OPIC supporte les investissements du secteur privé sur les marchés émergents et définir ses priorités dans les Caraïbes, notamment dans les secteurs de l’énergie, l’agriculture et les projets entrepris par les femmes entrepreneurs.

Haïti a un grand besoin d’investissements en même temps qu’elle représente une opportunité prometteuse pour les investisseurs », a déclaré M. Bohigian. « En travaillant avec nos partenaires en Haïti pour trouver des solutions à impact considérable aux défis de développement qui existent depuis longtemps, l’OPIC cherche à favoriser la prospérité, la stabilité et la sécurité en Haïti et bien au-delà ».

M. Bohigian dirige une délégation de haut niveau de l’OPIC dans les Caraïbes dans le but d’explorer les possibilités d’investissements dans le domaine de l’énergie et dans d’autres secteurs importants, et afin de renforcer les relations avec les pays qui sont des partenaires essentiels dans les efforts de maintien de la stabilité et de la sécurité dans l’hémisphère occidental. Haïti est la troisième étape d’une tournée dans 5 pays des Caraïbes qui a commencé aux Bahamas et à la Jamaïque, et qui se poursuivra en République dominicaine et Sainte-Lucie.

Le portefeuille actuel de l’OPIC dans les Caraïbes s’élève à plus de 250 millions de dollars, dont près de 35 millions en Haïti dans le cadre de divers projets dans des secteurs allant du logement et la construction à la production alimentaire.

Lors d’une réunion qui s’est tenue au mois de mars dernier avec les dirigeants des Caraïbes autour du commerce, des investissements dans le secteur de l’énergie, et des problèmes de sécurité, le Président Trump a réaffirmé la détermination des États-Unis de travailler avec ses partenaires de la région pour aider à soutenir la croissance économique, contrer les politiques de pratiques déloyales dans le secteur des investissements, et renforcer la coopération en matière de sécurité.

Helonie Lucien

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils