Aller à la barre d’outils

Visite à la Cour Supérieure des Comptes d’une délégation du parti RDNP

RDNP

RDNP

 

En proie à de sérieuses critiques suites à ses nombreuses sorties médiatiques où il a pris soins pour s’expliquer autour du dossier Petrocaribe, le secrétaire général du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes Eric Jean Baptiste à la tête d’une délégation a rendu ce mardi, une visite de courtoisie à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif qui est devenue la cible des individus non identifiés depuis la publication du deuxième rapport d’audit pour constater l’état dans lequel l’institution est assujettie.

 

Très serein, l’ancien candidat à la présidence des élections présidentielles de 2015 qui dit est attente des 23% du rapport final, a salué le courage, la détermination et l’abnégation des conseillers de la cour des comptes qui ont réalisé un travail pour qui ils ont été mis en poste.

 

L’homme d’affaires haïtien s’est dit conscient dans la situation que les conseillers ont travaillé où plusieurs d’entre-eux ont été contraints d’abdiquer et de fuir le pays suites à de nombreuses menaces de mort et d’intimidation par des individus qui fonctionnaient sous couvert. Par ailleurs, il invite les autres juges restés de ne pas laisser tomber, car dit-il, le pays a salué leurs travaux.

 

Rappelons qu’il y a près d’un mois de cela, Eric Jean Baptiste avait déclaré aux micros de Vision 2000 que le sénateur Nenel Cassy et ses collègues auraient planifié un plan après le départ de Jovenel Moïse pour amnistier les dillapidateurs des fonds tirés du programme petrocaribe. Une sortie mal perçue par une frange de la société haïtienne dont la classe politique qui estime qu’il est en train de jouer le jeu du Palais national.

 

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :