Publicités
Richmond Johnson 10 mai 2018

 

À l’occasion d’une manifestation de rue organisée ce mercredi à Petit-Gôave dans le parage de Barrettes, des scènes de violence ont été perpétrées. Et pour cause, une personne a été rendue l’âme sur coup après avoir atteint d’une projectile au dos. Selon les premières informations recueillies par notre agence, deux autres manifestants ont été touchés et blessés par des balles réelles.

Invitant à réagir à ce propos, le représentant de la cité Faustin Soulouque au niveau de la chambre des députés, Germain Fils Alexandre, s’est montré très hostile envers ceux qui auraient l’auteur de ces actes orchestrés contre la population qui à corps et à cris, exigeait quelques travaux importants dont le drainage, le curage et le gabionnage afin de s’assurer de leur survie à quelques jours de l’arrivée de la saison cyclonique. Le parlementaire haïtien a déploré rigoureusement ce qui s’est déroulé et demandé en autres l’arrestation imminente du fauteur de troubles qu’il soit policier ou civil. Par ailleurs, l’élu du Parti Haïtien Tèt Kale a enjoint une saine justice et de bonnes réparations pour les victimes et familles ayant affectés par cette situation de tension.

Cette levée de boucliers était annoncée bien avant sa tenue promettant d’inhiber la libre circulation à la route nationale numéro 2. Les occupants du Bourg de Barrettes ont érigé des obstructions empêchant du même coup la perpétration de certaines contrées de la ville de Dany Laferrière. Pour y remédier, les forces de l’ordre après avoir reçu de nombreux jets de pierres, auraient dû s’intervenir en tirant des balles selon les témoignages de certains gens présents sur les lieux pour assister le scénario.

RICHEMOND Johnson
Twitter :@richemond85

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils