Venezuela: Nicolas Maduro introduit un mois de rationnement de l’électricité

Le président Nicolas Maduro, a ordonné aux écoles de rester fermées et de réduire le temps de travail quotidien. Les pénuries chroniques d’électricité et d’eau du pays ont alimenté les manifestations à travers le pays. Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a annoncé dimanche le lancement d’un plan de rationnement de l’électricité sur 30 jours.

Nicolas Maduro a déclaré que le régime de rationnement équilibrerait la production et le transport avec la consommation et visait à assurer l’approvisionnement en eau. Maduro n’a pas précisé comment le programme de rationnement serait mis en œuvre. Le ministre de l’Information, Jorge Rodriguez, a également annoncé dimanche que les activités scolaires resteraient suspendues et que les heures de travail seraient réduites à 14 heures.

Les pannes de courant chroniques qui se sont produites au Venezuela depuis le 7 mars ont accru la misère du pays. Consommé par de profondes crises économiques et humanitaires, le Venezuela se trouve toujours dans une impasse politique prolongée entre Maduro et le président par intérim, Juan Guaido.

Nous affrontons des monstres qui veulent détruire le Venezuela”, a déclaré Maduro, accusant la crise de l’électricité de sabotage des Etats-Unis et de l’opposition.

Guaido a imputé la négligence, la mauvaise gestion et la corruption du gouvernement à l’état du réseau électrique. Il n’y a pas de sabotage, a écrit sur Twitter le président de l’Assemblée nationale contrôlée par l’opposition. Ils ont provoqué l’effondrement du système électrique parce qu’ils sont corrompus et ils ne peuvent plus le résoudre parce qu’ils sont incapables, a-t-il ajouté.

Des Vénézuéliens en colère sont descendus dans les rues, dressant dimanche des barricades en feu près du palais présidentiel à Caracas et dans d’autres régions du pays, pour protester contre les pannes d’électricité et le manque d’eau potable. Les manifestants ont brûlé des pneus et des troncs d’arbres le long d’une partie du centre-ville de Caracas, tandis que d’autres se sont rassemblés sur les balcons et ont construit des fenêtres pour casser des pots en signe de protestation et lancer des injures à Maduro.

Le Penal Forum, un groupe de défense des droits Humains , a déclaré que jusqu’à présent 12 personnes avaient été arrêtées dans tout le pays lors de manifestations liées au manque de services publics adéquats.

Maduro a appelé les “colectivos” et d’autres groupes pro-gouvernementaux à aider à maintenir l’ordre alors que l’agitation monte au Venezuela.

Robinson, JEROME

Auteur : Robinson Jerome

Nom: JEROME PRÉNOM : ROBINSON E-mail : jeromerobinson64@gmail.com Twitter : @patriotes86 Bio: Journaliste communicateur Diplômé depuis 2008 à L'ISNAC Ce métier est ma passion Phone: (+509) 3498-3823/ 3725-5487

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.