Un fait historique s’est produit aujourd’hui en Israël. Dans la nuit de ce mercredi à jeudi, le parlement du pays a voté pour sa propre dissolution et a annoncé de nouvelles élections législatives anticipées pour le 17 septembre prochain. A appris notre agence via les médias internationaux.

En proie à de sérieuses difficultés depuis les dernières législatives d’avril dernier pour former une coalition au niveau du parlement avec les députés des partis de la droite représentés au niveau du pouvoir législatif, le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu avait soumis une suggestion de dissolution et qui a été adoptée et votée par une majorité de 74 députés contre 45 pour dissoudre le parlement israélien qui fonctionne avec un système monocameral.

Le peuple Israël est appelé aux urnes le 17 septembre prochain soit 5 mois depuis les dernières élections législatives pour élire de nouvelles têtes pour une représentation au niveau du parlement du pays.

Rappelons que les députés avaient un mandat de quatre ans et ils ont passé quasiment un mois au parlement israélien.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.