Publicités
Richmond Johnson 8 juillet 2019

 

Dans la nuit du 5 au 6 juillet dernier, les locaux de la Mairie de Mirebalais ont été la cible d’une tentative d’incendie avec début d’exécution par des individus non identifiés.

Selon Lochard Laguerre, président de l’actuel conseil municipal de la ville de Mirebalais qui intervenait par téléphone sur les ondes d’une station de radio de la capitale haïtienne pour s’expliquer de la situation, cette action s’inscrit dans le cadre des démarches dit-il, d’une partie de l’opposition politique et certains d’autres protagonistes de sa commune visant à détruire affirme-t-il, l’espace physique de la mairie et faire échec à son administration.

 

Il en a profité également pour confirmer que les autorités judiciaires ont été déjà informées légalement de ce qui s’était passé. Parallèlement, le maire principal a fustigé le comportement des autorités judiciaires de sa ville qu’il penserait en connivence avec les éventuels auteurs de cette action qu’il a qualifiée de <<criminelle>>.

 

Pour le premier citoyen de la ville qui a fait un état des lieux de la situation, quelques documents importants de la mairie ont été touchés en partie par le feu tout en soulignant qu’il n’y avait pas enregistré de pertes en vie humaine et en matériel de support de la Mairie.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils