Publicités
Richmond Johnson 9 mars 2020
CP: Jean-Bernard Prinvil, Presslakay

En attendant la mise sur pied de façon légale d’un syndicat au sein de la Police Nationale d’Haïti, les responsables de cette structure autoproclamée vont marcher à nouveau dans la capitale haïtienne et des villes de province. Ils annoncent l’organisation d’une marche pacifique pour le mois d’avril prochain (sans mentionner aucune date).

Selon la coordonnatrice générale du SPNH auto-proclamé, Yanick Joseph, ils ont décidé de passer à l’action au mois d’avril prochain pour forcer au haut-commandement de la PNH de répondre à leurs révendications. Lors d’une conférence de presse tenue ce dimanche 8 Mars, elle invite les policiers à gagner les rues de Port-au-Prince et dans les villes de province pour continuer de dénoncer les mauvaises pratiques au sein de la police nationale d’Haïti.

Pour le porte-parole du SPNH autoproclamé, Abelson GrosNègre, tous les policiers sont invités à participer à cette nouvelle journée de mobilisation pacifique au mois d’avril prochain Mais, ils n’ont pas le droit d’y participer avec des cargoules et des armes à feu.

Dans la foulée, ils annoncent l’installation imminente d’un comité provisoire du SPNH pour recevoir les doléances des policiers. Et les revendications recensées seront acheminées au haut-commandement de la police nationale d’Haïti.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils