Une marche pour la paix et la stabilité sera organisée aux Gonaïves le 18 décembre prochain

Publicités

Depuis la reprise des mobilisations anti-gouvernementales pour réclamer la démission du président Jovenel Moïse accusé de corruption par la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, la ville des Gonaïves est devenue un endroit difficile avec le défilement en plein jour des civils armés qui édictent ses lois aux citoyens.

Pour faire face à cette situation qui paralyse les différentes activités dans la cité de l’indépendance dont l’éducation et commerciale en particulier, le Forum pour la reconstruction nationale projète d’organiser une marche pacifique dans diverses rues de la ville le 18 décembre prochain en vue de réclamer la paix et la stabilité dans le pays plus particulièrement dans la ville des Gonaïves.

Présent dans la presse ce jeudi 12 décembre 2019 pour parler de l’organisation de cette marche, Fritz Charles Porte-parole du Forum pour la reconstruction nationale estime que la classe politique actuelle ne peut pas répondre à l’ensemble de questions, de defis, de crise et des problèmes qui l’attendent. Face à cette situation, il demande aux acteurs concernés de se mettre ensemble en raison dit-il, que la politique constitue un intérêt commun et personne ne peut pas résoudre les problèmes d’un pays tout seul.

De son côté, Yvon Dérose coordonnateur général du Forum pour la reconstruction nationale demande aux acteurs impliqués dans la crise de mettre fin à cette pratique pour essayer de s’asseoir autour d’une même table dans le but de trouver une entente nationale et donner une nouvelle orientation au peuple haïtien à l’aide de l’élaboration d’un projet national de développement inclusif.

RICHEMOND Johnson

Publicités