Aller à la barre d’outils

Une grande équipe ne baisse jamais pavillon aussi facile

En mauvaise posture dans le groupe D,la sélection d’argentine s’est qualifiée au bout du suspense après sa victoire contre le Nigeria grâce à des buts de Léo Messi(14è) et Marcos Rojo qui a offert la qualification à quatre minutes de la fin sur une demi-volée.

Dans une rencontre asphyxiante où tout un peuple attendait ce duel,les coéquipiers de Messi ont démontré un autre visage,et finissent par sauver leur peau dans le groupe D,après leur victoire contre les Eagles(2-1).

Une équipe d’Argentine bien structurée,plus équilibrée que lors de ses deux derniers matches,ont débuté la rencontre d’aujourd’hui sur une vitesse 4G,ce qui a permis à la star barcelonaise de marquer son premier but au mondial et permet à son pays de prendre l’avantage au score.Après cette ouverture du score,les coéquipiers du natif de Rosario étaient très en confiance,ce qui entraînait une mauvaise première période du côté des nigerians.

Au retour des vestiaires,ça allait être compliqué pour l’Albiceleste,puisque l’équipe nigeriane a trouvé un penalty après une faute commise par Javier Mascherano très maladroit dans les 45 premières minutes du match.Sans trembler,Victor Moses l’a transformé à la 49è minute.Le score était de un but partout.

Après l’égalisation des Eagles,tout était à refaire pour l’Albiceleste.Les coéquipiers de Moses contentaient à se défendre pendant de longues minutes.Ils ont même failli marquer sur quelques pertes de balles des argentins.Le temps commençait à passer et l’élimination commençait à paraître pour l’équipe d’Argentine.Mais une grande équipe ne baisse jamais pavillon aussi facile,à la 86è sur un centre de Mercado,Marcos Rojo a délivré les siens en marquant le but de la victoire.

Un but de délivrance pour tout un peuple argentin et les fans de partout.Maintenant les regards sont déjà tournés vers France vs Argentine pour samedi prochain à 10hAM(heure haïtienne).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :