Publicités
Richmond Johnson 26 avril 2019
fondasyon Je Klere FJKL

Plus de vingt-quatre heures après la fusillade orchestrée par un groupe d’individus lourdement armés à l’impasse Eddy de Carrefour feuille causant la mort de nombreux citoyens de la zone dans la soirée du 24 avril 2019 particulièrement Madame Smith, une femme enceinte, les réactions ne cessent d’arriver en abondance pour dénoncer avec véhémence la passivité de l’État actuel qui, selon les analystes n’est pas en mesure et capable de stopper ce phénomène cuisant de l’insécurité presque à travers toute l’étendue du territoire national.

 

Dans un communiqué publié hier portant la signature de Mme Marie Yolène Gilles, la Fondation JEKLERE dresse un bilan de la situation d’insécurité qui s’est produite à Carrefour feuille où elle a fait état de huit personnes tuées par balles dont Madame Smith en pleine ceinture, et douze blessées qui ont été vite transportées en urgence à l’hôpital.

 

Les responsable des droits humains de cette structure montent d’un cran pour dénoncer les hauts fonctionnaires de l’État qui selon eux, seraient en connivence avec les bandits armés qui continuent de semer la terreur au sein de la population haïtienne.

 

<<La FJKL constate également que cette flambée des actes de violence survient au moment où il devient de plus en plus évident que des élus et des Hauts fonctionnaires de l’Etat sont de connivence avec les bandits

armés sans que la justice ne fasse preuve de sévérité vis-à-vis des délinquants de tout acabit ; la montée de l’insécurité coïncide avec la remobilisation de la Commission de Désarmement tandis que les ports et

les frontières ne sont pas contrôlés : des armes et des munitions continuent à être livrées aux bandits en

toute impunité.>> a précisé la note.

Pour la Fondation JEKLERE de Me Samuel Madistin et Marie Yolène Gilles, l’État actuel n’a pas vraiment montré sa capacité pour freiner ce fléau qui connaît une remontée énorme ces derniers temps et poursuivre les auteurs de ces actes honteux, crapuleux et inacceptables.

<<L’Etat ne fait quasiment rien pour prévenir de tels actes et n’exerce aucune forme de poursuite sérieuse contre les auteurs et complices de ces actes crapuleux, honteux et totalement inacceptables au pays de

Toussaint LOUVERTURE, de Claire Heureuse, de Jean Jacques DESSALINES, D’Alexandre PETION et de

Henry CHRISTOPHE connu pour la lutte menée par les pères fondateurs de la patrie pour le respect des droits

de tous et de chacun à vivre libre dans la dignité.>> Déplore la FJKL.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils