Publicités
Pierre Kevin 23 septembre 2018

L’avortement se définit comme l’interruption du processus de gestation. Cette interruption peut être déclenché, provoqué ou spontané. L’avortement est dit déclenché quand il est volontaire chez une femme, il est spontané(fausse couche) quand il est provoqué sous forme pathologique.

En Haïti, l’avortement déclenché est un phénomène très courant chez des adolescentes, jeunes filles et même des adultes en âges avancés. Pratiqué dans toutes les régions et couches sociales du pays, il reste un sujet tabou.

Un sujet sensible et une pratique interdite dans beaucoup de pays de la caraïbe. Ce phénomène est totalement interdit au Nicaragua, au Honduras, au Salvador, en République Dominicaine et Haïti. Chez nous, dans l’article 262 du code pénal datant de 1855, qualifie l’avortement comme un crime, et met en garde les pratiquantes, en stipulant clairement “Quiconque, par aliments breuvages, médicaments, violence, ou par tout autre moyen, aura procuré l’avortement d’une femme enceinte, soit qu’il y ait consenti ou non, sera puni de la réclusion “

Selon une étude de l’ONU, il avance un chiffre de plus de quatre millions d’avortements clandestins chaque année dans la région. D’après plusieurs études de certaines institutions, ils affirment que l’avortement n’est pas forcément dangereux, car selon les statistiques 88 % des femmes avortent avec succès, et il n’y a des complications que dans 0,5 % des cas.

Plusieurs citoyens à travers le monde posent cette question régulièrement en demandant pourquoi une peine contre l’avortement. En Haïti, ce sujet sensible pose beaucoup d’interrogations et de débats, il y a certains qui sont pour, d’autres qui sont contre, d’autres qui considèrent l’article 262 comme loi ayant le contrôle du corps de la femme.

En tout cas, selon les informations, l’avortement pourrait être depénalisé dans le nouveau projet code pénal haïtien. A suivre

Pierre Kevin

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils