Une commerçante lâchement assassinée par le maire principal de Mirebalais

La ville de Mirebalais a connu une nouvelle journée mouvementée hier dimanche 15 décembre 2019 avec le décès surprenant d’une petite commerçante par balles du maire principal de la commune de Mirebalais, M. Lochard Laguerre et ses gardes du corps, a informé notre agence.

Elle répond au nom de Sherlie, tuée en plein jour sous les yeux de la population mirebalesienne à la suite d’une échauffourée où le premier citoyen de la ville a voulu déplacer les marchands qui s’installent dans un espace pour exposer leurs marchandises.

Accompagné d’un tracteur et des techniciens, le magistrat a intimé l’ordre à ses subalternes et des agents de sécurité de la mairie pour procéder à une vaste opération de déplacement des marchands pour les mettre dans un autre lieu construit spécialement pour eux.

Refusés d’obtempérer à l’ordre du magistrat, les marchands ont failli venu aux mains avec le premier citoyen de la ville. C’est à ce moment qu’il a fait sortir son arme pour tirer. Malchanceuse, Sherlie a payé les conséquences de l’imprudence de l’édile de cette commune du département du centre du pays.

Ça allait créer une vive situation de panique dans la commune de Mirebalais où des citoyens ont protesté contre ce meurtre. Ils demandent que justice soit faite sur ce dossier.

Notre rédaction a tenté d’entrer en communication avec le maire principal de la ville, mais il n’a pas pipé un mot.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.