Publicités
Robinson Jerome 24 juillet 2018

Une Chinoise est décédée après avoir été mordue par un serpent qu’elle avait commandé sur un site de vente en ligne, afin de produire de l’alcool de serpent, une liqueur traditionnelle en Chine aux prétendues vertus curatives, a rapporté l’agence Chine nouvelle. Cette femme de 21 ans de la province du Shaanxi(centre) est décédée le 17 juillet, huit jours après avoir été mordue par un bongare rayé, une espèce très venimeuse, a précisé l’agence officielle.

Elle avait acheté le serpent sur la plateforme en ligne Zhuanzhuan, à un vendeur localisé dans la province méridionale du Guangdong, où le reptile est très répandu. Le serpent avait été pris en charge par une société de livraison, qui a déclaré à Chine nouvelle ignorer ce que contenait le colis. La femme, non identifiée par l’agence de presse, avait prévu de produire du vin médicinal traditionnel, selon sa mère.

Dans un premier temps, la jeune femme n’a pas souhaité appelé les urgences. Juste après avoir été mordue, elle s’est soignée elle-même avec un simple pansement sur la blessure. Quelques heures plus tard, la jeune femme a été hospitalisée, après une dégradation drastique de son état de santé. Lucide au moment de son arrivée aux urgences, la jeune femme a finalement fait une crise cardiaque après quelques signes d’alerte respiratoire. Dans le coma pendant plusieurs jours, elle a finalement été déclarée en état de mort cérébrale.

Selon la presse, le reptile serait parvenu à s’échapper après avoir mordu, mais des gardes forestiers ont rapporté par la suite qu’il a été retrouvé près de la maison de la victime.

Le commerce d’animaux sauvages est en principe prohibé sur les plateformes de vente en ligne. Le commerce électronique a explosé en Chine, mené par des acteurs incontournables comme la plateforme Taobao d’Alibaba qui gère des centaines de milliards de dollars de commandes pour tous types de ventes, des produits du quotidien aux articles les plus insolites.

Par Robinson, JEROME

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils