Publicités
Richmond Johnson 28 mai 2019

 

Évadé à deux reprises de la prison civile des Gonaïves après avoir été arrêté en 2004 par les agents de la PNH pour avoir commis un acte criminel sur sa petite amie dans la commune de Marmelade, Bertony Mertil a été appréhendé par le chef du parquet des Gonaïves le samedi 26 Mai dernier. A appris notre agence.

De l’avis du commissaire du gouvernement près du tribunal de première instance des Gonaïves Me Sérard Gazius qui intervient dans la presse ce lundi, Bertony Mertyl était activement recherché par la Police Nationale d’Haïti après sa deuxième évasion de prison en 2008 suite à l’assassinat prémédité en 2004 de Mergeline Dérisma qui entretenait des relations sentimentales avec lui. Il l’avait décapité selon les informations parvenues à la rédaction de notre agence.

L’arrestation de Bertony Mertyl a été effectuée au moment où il participait ce samedi à un rassemblement de la nouvelle structure politique Alliance pour une Société sans Exclusion (ASE) qu’il souhaitait faire partie afin d’acquérir une certaine maturité dans la politique haïtienne. Cette structure politique est lancée il y a plus de deux mois par les députés Cholzer Chancy et Fritz Chéry, tous deux anciens membres d’Ayiti An Aksyon dirigé par l’influent sénateur Youri Latortue.

Selon les informations fournies ce lundi par le commissaire du gouvernement, Me Sérard Gazius, Bertony Mertil fuyait la prison civile de la cité de l’indépendance à deux reprises en 2004 et 2008 pour se réfugier dans la localité de Jean Denis où il a pu changer son identité de naissance pour fonctionner sur un nouveau nom.

Donc le parquetier se dit satisfait de ce capture et il promet après le recadrage du dossier de l’acheminer au plus vite que possible au cabinet d’instruction pour les suites de droit nécessaires.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils