Publicités
Richmond Johnson 21 octobre 2019

Les actes de violence sur les membres organisateurs des manifestations anti-gouvernementale se poursuivent. Ces dernières semaines, les leaders des différentes structures de l’opposition politique ont exprimé leur indignation face aux attaques perpétrées contre eux lors de la journée de mobilisation pour exiger la démission du président Jovenel Moïse.

Hier dimanche 20 Octobre 2019, au cours d’une manifestation populaire sous l’instigation d’une branche de l’opposition politique à Petit-Goâve, des individus ont attaqué à coups de machette, Eddy Jean-Louis, un agent de sécurité d’Acao Rilner, un zélé militant politique opposé du pouvoir de Jovenel Moïse.

Selon les premiers éléments d’informations relayés dans la presse à Petit-Goâve, un certain Mardoché serait l’auteur de cet acte perpétré contre la vie physique de l’agent de sécurité du militant politique, Acao Rilner pour qu’il aurait assuré les moyens de défense face à un groupe de jeunes qui auraient exigé à Acao Rilner de leurs donner de l’argent pour manifester contre le président Jovenel Moïse.

Blessé à la tête par les coups de machette, Eddy Jean-Louis se trouve actuellement hors de danger.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils