Publicités
Robinson Jerome 16 juin 2018

 

Donald Trump ne s’est pas montré avare en critiques à l’égard de ses partenaires lors du sommet du G7, selon The Wall Street Journal. En discutant de problèmes brûlants, le Président des Etats-Unis s’est permis des déclarations assez offensives.
Lors du sommet du G7, le Président des États-Unis a lancé plusieurs déclarations acerbes à l’encontre de ses partenaires, écrit le journal The Wall Street Journal qui se réfère à un haut responsable de l’UE.

 

Selon le média, ses propos sur les problèmes de l’immigration et du terrorisme ont été fermes.

 

Vous devez le savoir, Emmanuel, puisque tous les terroristes sont à Paris, a-t-il ainsi lancé à son homologue français.
En parlant de l’immigration en Europe, Donald Trump s’est adressé au Premier ministre japonais Shinzo Abe.”Shinzo, vous n’avez pas ce problème mais je peux vous envoyer 25 millions de Mexicains et vous serez très vite démis de vos fonctions”, a-t-il averti.

 

Le Président de la Commission européenne Jean-Claude Junker n’a pas échappé à la critique du locataire de la Maison-Blanche qui l’a qualifié de tueur brutal.Bien que les interlocuteurs de M.Trump aient semblé être irrités par ses propos, ils ont tenté de faire bonne figure en restant calmes et pragmatiques, indique The Wall Street Journal.

 

Le sommet du G7 qui s’est déroulé les 8 et 9 juin au Québec a été marqué par des tensions entre ses participants. Donald Trump, qui avait quitté le Canada avant la clôture du sommet, a brusquement retiré son soutien au communiqué final malgré le compromis obtenu de haute lutte sur les questions commerciales quelques heures auparavant.

 

Par Robinson, JEROME

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils