Publicités
La Redaction 24 mars 2018

 

Défait par l’Australien Thanasi Kokkinakis, 175e joueur mondial, dès son entrée en lice à Miami ce samedi, Roger Federer abandonne là son trophée floridien mais aussi et surtout sa place de n°1 mondial…

 

 

C’est la double peine pour les fans de Roger Federer ! Tenant du titre à Miami et battu dès son entrée en lice dans le Masters 1000 floridien ce samedi, au stade du deuxième tour, le Suisse est ainsi assuré de perdre sa place de n°1 mondial lors de la prochaine publication du classement ATP. Et pour noircir le tableau davantage, l’intéressé a annoncé dans la foulée qu’il renonçait à jouer la saison sur terre battue, donc Roland-Garros…

 

 

Fraîchement battu en finale du Masters 1000 d’Indian Wells, avec alors une première défaite cette année enregistrée devant l’Argentin Juan Martin Del Potro, le maestro n’a pas su rectifier le tir ce jour à Miami, éclipsé par un Thanasi Kokkinakis sorti des qualifications mais que l’on sait bien plus talentueux que son 175e rang mondial actuel ne suggère. Après un premier set rondement mené, le Bâlois, ainsi, s’est subitement crispé, jusqu’à déjouer comme rarement.

 

 

Sentant le patron du circuit vaciller, le nouvel espoir du tennis australien, 21 ans, ne s’est pas fait prier pour saisir sa chance, et ce malgré une première balle largement perfectible, passée dans 52% des cas seulement. Plus constant dans l’échange et plus incisif, Kokkinakis a renversé son glorieux adversaire en trois manches et 2h21 de jeu (3-6, 6-3, 7-6 [4]). Et Federer d’abandonner déjà ce trône reconquis de haute lutte un mois plus tôt après son triomphe à Rotterdam. Tout bénef pour un Rafael Nadal qui panse actuellement une blessure à la jambe droite.

Pierre Jean Miguel

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils