Aucune entente entre l’OEA et Jovenel Moïse n’est viable et n’engage en rien le peuple haïtien” soutien Nou Pap Konplis

 

Le groupe de petrochallengers dénommé ” Nou Pap Konplis” dans une note de presse datée du 20 juin 2019, a protesté contre la mission de l’OEA en visite au pays au cours de cette semaine pour s’enquérir de la crise que traverse haïti depuis un certain temps. Engendrée par des manifestations de rues pour exiger le départ de Jovenel Moïse au pouvoir et l’organisation du procès petrocaribe.

 

<< La mission de l’OEA a plutôt insulté l’intelligence des haïtiens et vilipendé davantage les institutions du pays. Et en ce sens, elle a raté son but >> croit le groupe Nou Pap Konplis. Selon eux, l’OEA n’a pas rendu service à Jovenel Moïse, contesté par la population.

 

Le groupe Nou Pap Konplis dénonce le comportement de l’OEA qui pour eux, ne fait qu’encourager le vagabondage politique dans la région, particulièrement en Haïti. L’OEA n’a aucune contribution effective à apporter dans la résolution de la crise haïtienne. Au contraire, elle est venue envenimer la plaie, avance ce groupe de petrochallengers.

 

L’OEA est indigne pour assurer une quelconque médiation entre l’opposition et Jovenel Moïse, indique Nou Pap Konplis. Arguant que l’organisation hémisphérique a des positions partisanes, de soutien inconditionnel au régime du PHTK.

 

<< Nous continuons de faire confiance à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CS/CCA) et à son rapport d’audit rendu public sur la gestion du fonds petrocaribe. Ce ne sont pas des experts internationaux qui viendront identifier les dilapidateurs pour nous. Notre Cour des Comptes a déjà fait son travail >> affirme Nou Pap Konplis. Qui estime que cette organisation est très mal placée pour déterminer si le rapport de la CS/CCA est bon ou non.

 

Plus loin, le groupe Nou Pap Konplis croit qu’au-délà d’un problème politique, Jovenel Moïse a des démêlés judiciaires. Et ce n’est pas à l’OEA de résoudre ces problèmes, mais à la justice de pencher sur les crimes financiers commis par le locataire du palais national.

Où était l’OEA lors du massacre d’État perpétré à la Saline ? Que dit l’OEA sur les autres carnages perpétrés par des gangs armés à la solde du pouvoir à Cité Soleil, à Carrefour feuilles, à Tokyo etc.? Quelle est la position de L’OEA sur les exactions commises par la PNH sur des manifestants anti-gouvernementaux ? Se demande par ailleurs les petrochallengers Nou Pap Konplis.

Rejetant toute entente entre l’OEA et Jovenel Moïse, Nou Pap Konplis dit croire inévitablement que le chef de l’État doit démissionner. Aussi, ce groupe appelle toutes les forces progressistes du pays à poursuivre la mobilisation populaire jusqu’à la victoire finale.

Francky Belfort
belfort89@yahoo.fr

Auteur : Francky Belfort

Belfort Francky rédacteur et Secrétaire de redaction de l'agence presslakay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.