Si les français sont en Afrique ce n’est pas pour faire du tourisme…

 

Chaque fois qu’un fils ou une fille d’immigré défend des positions divergentes de celles qui font consensus en France, on lui répond: ” si t’es pas content rentre chez toi ”.
A déclaré Kémi Seba lors d’une conférence à Dakar
Faut vraiment mal connaître l’histoire de France pour parler ainsi.
Les français sont des milliers à vivre en Afrique. Et ils ne manifestent aucune envie d’adopter les coutumes et les comportements locaux.

Selon lui Les français auront beau rester 30 ans en Afrique et ils ne parleront toujours pas un mot de dioula de peul ou de yoruba parce qu’ils n’en ont rien à foutre de l’Afrique.
Ils vivent entre eux, souvent aux abords de l’ambassade de France, et tout proche de l’aéroport au cas où tous ces ” sauvages ” seraient pris d’un accès de violence dont ils sont si coutumiers.

 

On l’aura compris, s’ils sont en Afrique ce n’est pas pour y faire du tourisme, c’est pour ponctionner l’uranium du Niger, le pétrole du Congo du Tchad et du Nigeria, l’or du Mali, le café de la Côte d’Ivoire, le bois du Gabon, le phosphate du Togo.
En fait ils sont en Afrique pour la siphonner.
Les ressources minières et stratégiques de l’Afrique sont tellement importantes pour la France que quand un homme politique africain se lève pour que son peuple puisse prendre son destin en main, la France le fait liquider tranquillement comme à Ouagadougou le 15 octobre 1987.

 

Personne ne souhaite quitter sa terre d’origine par plaisir.
Personne ne souhaite vivre dans son pays d’adoption comme un citoyen de deuxième catégorie.
C’est la raison pour laquelle certains ne se tairont pas au nom de l’euphorie générale du moment.

Pierre Kevin

Auteur : Pierre Kevin

Pierre Kevin Redacteur agence presslakay Mars 2014 Email: augustekevin13@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.