Publicités
Banacheca Pierre 21 novembre 2019
CP: site web RTVC

La liste des policiers tués par balle s’allonge. D’octobre à date, pas moins de 7 policiers sont assassinés dans l’exercice de leur fonction. Parallèlement 87 personnes au sein de la population civile ont aussi perdu la vie durant cette même période, confie le porte-parole de la PNH, Michel-Ange Louis-Jeune.

Le dernier cas en date est celui de Richardson Vigne André, agent de l’UDMO, tué à Chalon, première section de Miragoâne, à en croire le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti.

Michel-Ange Louis-Jeune indique que le nombre de policiers victimes de toutes sortes durant cette période s’élève à 51.

Par ailleurs, le commissaire principal informe également que l’institution policière a pu recenser 87 morts au sein de la population civile allant de mi-octobre à date.

Les gangs armés continuent de semer le trouble dans plusieurs recoins du pays. En tout cas, la Police Nationale d’Haïti part en guerre contre ces individus opérant en marge des mouvements antigouvernementaux. Pas moins de 221 personnes ont été interpellées entre 15 octobre 2019 à date.

23 armes à feu, 5 véhicules et plus de 500 munitions ont été également saisies durant cette même période, selon le porte-parole de la PNH. Michel-Ange Louis-Jeune indique que ces opérations résultent notamment de la grande opération dénommée “Toile d’araignée”, lancée au début du mois de novembre par le haut commandement de l’institution policière.

Banacheca Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils