Publicités
Dimitry Charles 30 août 2018

Sous le haut patronage du ministère de la santé publique, l’Institut Haïtien de l’Enfance en partenariat avec l’Institut Haïtien de Statistiques et d’informatique, ont réalisé dernièrement une étude sur la violence conjugale.

D’après les résultats de cette étude, le pourcentage de femmes dans la zone métropolitaine ayant déclaré avoir exercé des violences à l’encontre de leur mari ou conjoint est de 10%. C’est dans cette zone que le taux est plus élevé.

Selon l’étude, le pourcentage en milieu urbain est deux fois plus élevé par rapport au milieu rural (8% contre 4%).

L’étude poursuit pour préciser que 22% de femmes ont déclaré avoir exercé des violences quand leur conjoint sont souvent ivre. 14% ont exercé des formes de violence quand leur conjoint ou mari sont en train de faire de la jalousie, en colère…

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils