Publicités
Richmond Johnson 18 novembre 2018

Selon le Mouvement Alternatif pour la Démocratie(MAD), Jovenel a accepté sa défaite ce 18 novembre

Ayant refusé de se rendre dans la deuxième ville du pays face aux pressions populaires ce dimanche 18 novembre 2018 à l’occasion de la commémoration du 215e anniversaire de la bataille de vertière pour présenter son discours de circonstance, le président de la république, Jovenel Moïse a essuyé pas mal de critiques venant de l’horizon divers.

Si pour le parti UNIR de Clarens Renois qui considère le discours du président non rassurant, le Mouvement Alternatif pour la Démocratie au sein de la Fusion, pense que Jovenel Moïse a échoué et a accepté sa défaite en décidant de rester à Port-au-Prince et présenter son discours de circonstance dans un message pré-enregistré diffusé sur plusieurs médias du Pays.

Selon le MAD, le président Jovenel Moïse dans un discours complètement vide n’a rien tiré de l’insécurité galopante, de la hausse du taux du dollar et de la misère galopante qui ne cessent de s’agrandir aux yeux de tout le monde. Il aurait mieux fait que son prédécesseur en demandant aux haïtiens de se mettre ensemble. Mais se mettre ensemble comment et avec qui comme partenaires essentiels quand il ne connaît pas ses vrais soutiens? A soutiré, Pedrica Saint Jean.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils