Publicités
Richmond Johnson 21 septembre 2018

Lors d’une conférence de presse présentée ce jeudi 20 septembre 2018 par le secteur démocratique haïtien à l’occasion du 260è anniversaire de la date de naissance de notre libérateur Jean-Jacques DESSALINES, Schiller Louidor a attaqué vivement le docteur Réginald Boulos, en le qualifiant de criminel notoire.

Le dirigeant politique du regroupement Fanmi Lavalas est monté au créneau pour dénoncer le PDG du Délimart qui avait déclaré au micro d’une station de radio de la capitale en Août dernier que le leader charismatique du Fanmi Lavalas, Jean-Bertrand Aristide serait impliqué dans les émeutes des 6,7 et 8 juillet dernier. Pour répondre à cette sortie médiatique de Boulos, le docteur Louidor qui se réclame le siamois de l’ancien président haïtien, a fait savoir que l’homme d’affaires avait déjà tué des milliers de personnes en Haïti lors des coups d’État du 30 septembre 1991 et 29 février 2004 ayant occasionné la chute de Jean-Bertrand Aristide et surtout avec l’affaire des comprimés expirés. Toujours selon lui, Boulos a passé tout son temps à exploiter la misère du peuple haïtien et il n’a pas le droit de parler au nom du peuple de Dessalines. En déclarant qu’aujourd’hui, Boulas a le malin plaisir d’attaquer le représentant du peuple.

Depuis les événements du mois de juillet passé, le docteur Réginald Boulos s’est montré très attentif au cri de la population, en menant une campagne médiatique. Est-ce un comportement intelligent? Dossier à suivre..

RICHEMOND Johnson
@richemond85

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils