Scandale de libération d’un pasteur: le magistrat instructeur mis à la porte par le CSPJ

CONSEIL SUPERIEUR DU POUVOIR JUDICIARE CSPJ

Nouvel rebondissement dans le dossier du scandale de libération ayant impliqué le juge d’instruction Jean-Baptiste Louis-Jean et le pasteur Onold Petit.

Dans le cadre des accusations de viol sur une mineure de 14 ans dans la localité de Grand Vincent dans la commune de Roseaux, le Pasteur Onold Petit, incarcéré à la prison depuis avril 2018, a été libéré le mardi 16 juillet sous la décision du juge du tribunal criminel de Jérémie, Jean Baptiste Louis en dépit des indices évoquant l’implication du pasteur dans ce cas de viol sur la mineur.

Face à cette situation jugée scandaleuse par l’Office de Protection du Citoyen et les organisations de défense des droits humains, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire par l’entremise de son président Me René Sylvestre a pris la décision d’écarter momentanément, le juge d’instruction Jean-Baptiste Louis-Jean de la magistrature haïtienne en attendant que le tribunal disciplinaire soit penché sur cette affaire, a informé le CSPJ dans une correspondance en date du 30 juillet dernier dont une copie est parvenue à notre rédaction.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.