Publicités
Richmond Johnson 31 juillet 2019
CP: Challengesnews

De passage dans la cité de l’indépendance, ce mardi 30 juillet, pour présenter une conférence sous l’instigation du barreau des Gonaïves autour du thème “La lutte contre la corruption et la poursuite des crimes financiers”, le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Stanley Gaston en a profité pour répondre aux questions des journalistes.

Interrogé sur la nécessité d’avoir un procès équitable et juste relatif à la dilapidation des fonds du programme petrocaribe, l’homme de loi n’a pas tardé pour extérioriser ses doutes quant à un éventuel procès. De la même veine, Me Gaston constate que les démarches visant à faire déclencher un procès ne sont pas prises en compte en raison dit-il que les procédures judiciaires qui devraient donner suite à cette affaire ne sont pas respectées.

“Dans tout procès, les règles procédurales doivent-être respectées. Si non, c’est pour la galerie et le procès de petrocaribe tant sollicité ne se réalisera jamais en raison du fait que les choses sont mal parties”, prévient, Stanley Gaston, bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince qui dit avoir entendu à la radio des hommes de loi qui n’ont pas voulu prendre en compte les règles juridiques.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils