Scandale de corruption à l’ambassade d’Haïti à Bahamas: six diplomates ont été rappelés ou transférés vers d’autres pays

Dans le cadre du scandale des mariages arrangés et de trafic de visas auquel se sont impliqués des membres de la délégation diplomatique haïtienne aux îles de Bahamas, des décisions sévères ont été appliquées par la chancellerie haïtienne suite à la délégation d’une commission d’enquête spéciale du ministère des affaires étrangères et des cultes chargée d’aller collecter des données auprès des officiels haïtiens, bahaméens et leaders communautaires avant même de prendre certaines décisions.

Selon ce qu’a révélé les commissaires aux responsables de la chancellerie haïtienne dans un rapport, six membres de la délégation diplomatique ont été impliqués dans cette affaire de corruption à l’ambassade d’Haïti à Bahamas. Parmi ceux visés par le rapport, deux d’entre eux ont été rappelés à retourner en Haïti et d’autres ont été transférés vers d’autres pays.

Dans un entretien accordé au quotidien Le nouvelliste, le ministre des affaires étrangères et des cultes, Edmond Bochitt, ont indiqué que les deux hommes rappelés par la chancellerie haïtienne sont Francois Jérôme Michel, un chargé d’affaires et Herns Mesamours responsable des affaires consulaires au près de l’ambassade d’Haïti aux îles Bahaméennes. En ce qui à trait à un ancien diplomate haïtien dont son nom est cité comme quoi il aurait fourni des documents aux contractants des mariages frauduleux, il est appelé à rentrer au pays depuis Curaçao où il est en mission officielle depuis le début de l’année.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.