Publicités
Richmond Johnson 23 janvier 2020

Installé à la tête de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) le 3 décembre 2019 en remplacement de Me David Basile, Me Claudy Gassant a été viré de manière spectaculaire hier mercredi 22 janvier 2020 par le palais national et la primature et remplacé par le citoyen Rockfeller Vincent.

Suite à ce licenciement surprenant qui a fait l’effet d’une bombe dans la presse haïtienne, le premier ministre haïtien par intérim, Jean-Michel Lapin a accordé une entrevue au Quotidien Le Nouvelliste pour essayer de mettre les choses au clair quant à des rumeurs circulanr sur les réseaux sociaux.

Selon ce qu’a expliqué le premier ministre de facto au journaliste Le Nouvelliste, ce licenciement prématuré du désormais ex-directeur général de l’institution survient à la suite du bras de fer qui existe entre le parquet de Port-au-Prince et l’ULCC dans le dossier d’un fonctionnaire haïtien qui aurait poussé deux identités travaillant pour le compte du ministère des affaires étrangères arrêté sous les ordres de Me Claudy Gassant qui par la suite a été libéré par un substitut du commissaire du gouvernement du parquet.

” En voulant éviter tout conflit et affrontement entre ces deux institutions publique qui doivent travailler en commun accord, le président Jovenel Moïse et moi ont décidé conjointement par un arrêté présidentiel de révoquer l’ancien commissaire du gouvernement près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince et le remplacer rapidement par Rockfeller Vincent”, A-t-il expliqué au journaliste Le Nouvelliste.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils