Publicités
Richmond Johnson 25 novembre 2018

Après le premier vol effectué le 7 novembre dernier au cours duquel 176 haïtiens vivant au Chili ont décidé volontairement de retourner en Haïti avec l’aide du gouvernement chilien, 170 nouveaux haïtiens sont attendus à Port-au-Prince ce lundi , a précisé les autorités gouvernementales du Chili.

Confronté à de sérieux problème pour s’intégrer dans le marché du travail et la vie sociale au Chili. Après avoir dépensé plusieurs milliers de dollars américains pour payer le voyage aller, ces compatriotes haïtiens se plaignent quotidiennement de leur situation économique et sociale et décident de retourner au bercail dans le cadre de ce programme créé par le gouvernement Chilien et lancé officiellement le 17 octobre 2018.

Lors du premier vol considéré comme une expérience de pilotage par les responsables chiliens, 56 migrants haïtiens ont été interdits d’en participer en raison du fait que leur nom n’ont pas été figurés sur la liste retenue. Désireux de bénéficier de ce programme, ils ont été hébergés à la paroisse de Santa Cruz en vue de participer au deuxième voyage qui était prévu pour la fin de ce mois.

Selon les informations du sous-secrétaire intérieur Chilien, ces 56 haïtiens seront embarqués à bord du vol prévu pour ce lundi 26 novembre 2018.

Toujours selon les informations fournies par le sous-secrétaire intérieur, Rodrigo Ubilla, près de 1618 haïtien ont décidé volontairement de s’inscrire dans le programme, déjà 600 dossiers ont été examinés et traités.

Avant de quitter le Chili, les haïtiens qui ont bénéficié ce programme de retour volontaire en Haïti malgré la situation socio-économique du pays, ont signé un document légal où ils ont promis de ne pas fouler le sol chilien pendant une durée de neuf ans à compter de la date de leur retour en Haïti.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils