République Dominicaine : Elections municipales, L’OEA s’engage à auditer les équipements de vote électroniques utilisé par la JCE

Publicités

L’Organisation des États américains (OEA) a accepté ce vendredi la demande du Conseil électoral central (JCE) et du gouvernement de la République dominicaine de procéder à un audit du matériel de vote automatisé utilisé lors des élections municipales suspendues dimanche 16 février dernier.

Dans un communiqué, l’OEA a indiqué que l’audit sera effectué «avec les mêmes normes de qualité technique et de rigueur professionnelle, comme cela s’est produit récemment en Bolivie, afin de délimiter les responsabilités».

L’OEA a appelé les acteurs politiques du pays à accompagner les travaux de l’ECC pour que le 15 mars, à la nouvelle date des élections municipales, “la stabilité démocratique du pays soit ratifiée”.

L’IFES et Uniore sont mis à la disposition du JCE pour une recherche automatisée sur le vote. Le gouvernement charge le ministère public de suspendre l’enquête pour la suspension des élections municipales.

Le gouvernement dominicain et l’ECC ont demandé à l’organisation internationale de collaborer pour auditer les équipements qui, dans 18 municipalités où ils étaient installés, ont présenté des défaillances dans près de la moitié. Ce qui a empêché les bulletins de se charger. Quatre heures plus tard, l’ECC a annoncé la suspension des élections.

«Du point de vue de la Mission d’observation des élections de l’OEA et sur la base des informations préliminaires jusqu’à présent, aucune preuve n’indique une manipulation malveillante dans l’utilisation d’instruments électroniques conçus pour le vote automatisé », a ajouté l’OEA dans un communiqué.

Publicités