République Dominicaine : Deux morts et plusieurs blessés, suspension des élections municipales, Danilo Medina s’adresse à la nation ce lundi soir

Publicités

Deux personnes ont été tuées en plein milieu du processus électoral suspendu par la junte centrale électorale ( JCE). Ces incidents sont survenus, lors de deux événements qui ont eu lieu à Saint-Domingue Norte et dans la province de Barahona, respectivement.

Au lendemain de cette journée tendue, le directeur de la police nationale, Ney Aldrin Bautista, a déclaré que l’institution contrôlait le pays et a appelé la population à être calme.

Le PLD, parti au pouvoir dénonce un sabotage des élections municipales, l’opposition parle de complot contre la démocratie

Le Parti de libération de la République dominicaine (PLD), dénonce ce qu’il appelle un sabotage destiné à échouer les élections municipales, suspendu au niveau général par la Commission électorale centrale (JCE).

Dans un document lu par le président du PLD, Juan Temístocles Montás, ils ont dénoncé à la communauté nationale et internationale que «ce qui s’est passé aujourd’hui aux élections municipales est du sabotage» et que les secteurs «ont travaillé pour discréditer et faire échouer ces élections» .

L’opposition dans son QG s’indigne et qualifie de honteux cette journée électorale qui a été hautement préparé techniquement a 80 pourcent selon les organisateurs.

 

Le président Medina s’adressera au pays ce soir

Le président Danilo Medina s’adressera au peuple dominicain ce lundi soir aujourd’hui à 20 heures, a déclaré son porte-parole, Roberto Rodríguez Marchena.Le président devrait aborder la crise survenue hier lors des élections municipales, qui ont été suspendues, lors d’un événement historique lié aux élections dominicaines, après avoir détecté des défaillances dans le système de vote automatisé.

Rappelons que, selon la loi électorale, la Commission électorale centrale doit déclencher de nouvelles élections avant 30 jours.

Peterson Chery ( Sources combinés)

Publicités