Aller à la barre d’outils

République Dominicaine: 1,014 ressortissant arrêtés déportés en l’espace de 5 jours

 

Si le phénomène de l’insécurité oblige certains haïtiens à rester cloîtrer dans leurs maisons par peur d’être assassinés par des bandits notoires qui contrôlent presque toutes les contrées du pays, les situation humanitaire et économique désastreuse ont pour ses parts poussé les compatriotes haïtiens à se jeter vers d’horizon en vue de se procurer d’une vie meilleure et prometteuse. Ainsi, Ils sont parfois chassés comme des animaux sauvages en refusant de respecter les principes migratoires.

Depuis le début de l’année en cours, on a assisté à de vagues opérations de capture et de rapatriement des haïtiens en République Dominicaine. Les autorités migratoires dominicaines ont annoncé cette semaine avoir mené de vaste opérations ayant mené aux captures de 1.275 ressortissants haïtiens illégaux sur le territoire dominicain.

Parmi eux, 1,017 ont été contrôlés négatifs en ayant pas doté de documents légaux et tous ont été conduits aux différentes lignes frontalières pour l’enregistrement suivi de la déportation, ont annoncé les responsables de
la Direction générale des migrations (DGM), via un communiqué repris par les médias dominicains.

À travers ce communiqué de presse, les responsables ont affirmé que ces opérations de contrôle, ont été ordonnées en collaboration avec les militaires dominicains, la police nationale, les inspecteurs et surtout les ministères public des 11 villes de province concernées.

En dépit des différents appels du Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) aux autorités politiques haïtiennes pour trouver une entente avec celles de la république dominicaine, le fléau de la déportation massive continue de prendre gallon.

Rappelons que pour le bilan des six premiers mois des cas de déportation, le GARR à annoncé avoir enregistré plus 52 mille.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :