Rencontre entre l’ambassadrice des USA accréditée en Haïti et le président de la CSC/CA

À un moment où les conseillers de la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif font l’objet de divers menaces de mort ayant poussé au moins quatre d’entre eux à fuire le pays suite à la publication du deuxième rapport d’audit relatif à la gestion et l’utilisation des fonds du programme petrocaribe en juin dernier, l’ambassadrice américaine accréditée en Haïti Michèle Jeanne Sison a rencontré ce vendredi au local de la CSC/CA, le président de l’institution Volmar Desmesyeux et le conseiller Saint Juste Monprevil pour s’entretenir autour de la situation du tribunal administratif du pays qui fonctionne à quantité réduite depuis la publication du rapport petrocaribe.

Selon l’ambassade des États-Unis en Haïti qui a fait l’annonce sur son compte Twitter officiel ce vendredi après-midi, cette rencontre entre la diplomate américaine Michèle Jeanne Sison, du président Volmar Desmesyeux et le conseiller Saint Juste Monprevil s’inscrit dans le cadre d’une démarche visant à exprimer ses soutiens et solidarités aux conseillers de l’institution pour avoir effectué des importants travaux à la tête de l’institution pour assurer la transparence et la reddition de comptes du gouvernement incluant persiste le tweet, sur l’utilisation des fonds du programme petrocaribe.

À la fin de la semaine dernière, les responsables du Ensemble Contre la Corruption (ECC), une structure regroupant plusieurs organismes des droits humains, ont fait savoir que la liste des conseillers de la cour supérieur des comptes et du contentieux administratif en cavale passe désormais à quatre sous la menace des individus non identifiés. De quoi à s’inquiéter les responsables de l’ambassade américaine en Haïti.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.