Publicités
Richmond Johnson 5 juin 2019
Reginald Boulos

Quelques heures après avoir rendu publique une lettre adressée au président de la république, le Dr Reginald Boulos a affirmé ce matin sous les ondes de la Radio Magik9 qu’il a été fait l’objet de nombreuses menaces.

 

Dans sa lettre, il a recommandé au chef de l’État accusé de détournement de fonds par la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif de remettre sa démission pour permettre au pays écrit-il, de brandir de nouvelles étapes face à cette grave crise. Pour cela, le médecin a déclaré au micro du Magik9 qu’il reçoit des messages whatsapp non signés contenant des menaces de mort sur sa personne et des menaces de destruction de ses biens.

 

Après cette sortie, l’homme d’affaires qui a reconnu publiquement aujourd’hui, qu’il a eu une réputation de contribuer à mettre les présidents au pouvoir a avoué qu’il s’est trompé par les rêves que Jovenel Moïse avait l’habitude d’évoquer pour Haïti lorsqu’il collaborait avec lui à la chambre de commerce et de l’industrie pendant plus de dix ans. De l’avis de l’instigateur du mouvement de la troisième voie, Jovenel Moïse ne devait pas laisser guider soutient-il par l’ancien président Michel Joseph Martelly qui l’a privé d’autorité de diriger le pays correctement.

 

Interrogé par le journaliste Robinson Geffrard sur des éventuels financements des manifestations populaires pour renverser le président Jovenel Moïse, le PDG du groupe Délimart a déclaré qu’il ne peut pas répondre publiquement à cette question. Par ailleurs, il se dit prêt à supporter par tous les moyens la manifestation programmée pour ce dimanche 9 juin où les petrochallengers marcheront dans les rues de la capitale pour exiger la démission du chef de l’État haïtien, accusé de corruption par la CSC/CA.

 

Lors de son entretien, d’entrée de jeu, il appelle les autres membres du secteur privé des affaires de s’intégrer dans la politique du pays pour offrir une meilleure alternative au peuple haïtien dit-il, qui souffre de cette situation depuis près de 32 ans avant d’évoquer pour le moment, qu’il est entrain de préparer un projet de société poursuit-il, qui prendra en charge les problèmes de population avec peut-être lui en tant que leader de parti en refusant de continuer à supporter les autres à prendre les commandes de l’État haïtien. Cette fois-ci, ce sera lui-même, assure-t-il en tant que chef.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils