Publicités
Richmond Johnson 2 août 2019
CP: Prensa latina

Les autorités dominicaines ont annoncé cette semaine avoir découvert sur leur territoire des associations criminelles spécialisant dans le domaine du trafic illicite des êtres humains, exploitation sexuelle, traite d’enfants et falsification de documents.

Selon des informations rapportées par le journal dominicain Listen Darío, ces individus ont utilisé le sol dominicain comme destination de transite pour permettre de mieux gérer leurs activités illégales.

Les autorités policières dominicaines ont indiqué qu’ils ont découvert des haïtiens en République Dominicaine spécialisant dans cette pratique où ils utilisent les frontières les moins contrôlées entre les deux pays pour permettre à assurer ce passage. Elles soutiennent que ces trafiquants ont l’accès d’entrée légalement sur le sol dominicain où ils pratiquaient le trafic des migrants illégaux.

Dès leurs arrivés légalement en République Dominicaine, ces trafiquants ont organisé des voyages illégaux vers d’autres pays étrangers dont le Canada et les pays de l’Amérique du Sud, toujours selon ce qu’a rapporté le journal Listen Dario.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils