Publicités
Dimitry Charles 1 juin 2019

 

La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif a enfin ouvert la boîte de pandort de la corruption avec son deuxième rapport 2.0 de 612 pages concernant les résultats d’enquêtes sur la dilapidation des fonds Petrocaribe.

Ce vendredi 31 mai était un jour spécial, ce n’était pas spécial parce que c’était la fin du mois les gens allaient se toucher leur salaire. Mais, il était spécial parce que les gens attendaient les résultats de la Cour. Tous les yeux étaient fixés sur le bâtiment logeant la Cour à l’avenue Christophe, qui avait donné rendez-vous pour la publication de son deuxième rapport d’enquête sur la mauvaise gestion des fonds Petrocaribe. Une fois remis au président du grand corps Carl Murat Cantave, la version électronique du rapport s’est propagée sur la toile comme un virus. Tout le monde commençait à jeter un coup d’oeil. Si vous appelez quelqu’un à ce moment il vous dirait “Mwen okipe, map li rapò”. Même ceux qui n’avaient jamais l’habitude de lire trop souvent étaient accrochés à la lecture. 612 pages ne faisaient pas peur. Yap chache yon bagay!

Quelques heures après, la nouvelle a fait écho partout dans le monde “Jovenel Moïse a les mains trempées dans un stratagème de détournements de fonds”. Depuis lors, les commentaires arrivent en boucle.

“Pa gen wout pa bwa, fòk yo mare k*** a” lâche un internaute sur Facebook.

L’actuel président haïtien est accusé de détournements de fonds. Selon le rapport, l’État Haïtien a payé les firmes Betexs Et AGRITRANS(du président Jovenel Moïse), respectivement les sommes de 34 998 758,50 gourdes et 39 999 399 gourdes pour la réfection de la même route (route Borgne, petit Bourg de Borgne). D’après le CSCCA, ces deux firmes ont le même numéro de patente 4407002946, le même numéro d’agrément 311-94-2617, et le même numéro d’immatriculation 006-637-321-3.

Sur le réseau bleu, les tweets des personnalités se multiplient. La journaliste Nancy Roc invite la communauté internationale à lire le deuxième rapport et profite de lancer une pique aux ambassades des États-Unis, de la France, du Canada et de l’Allemagne.

L’ancien DG de la PNH avec un peu d’humour pense que c’est une rumeur de la part des députés faisant croire qu’ils allaient démissionner. C’était juste pour détourner l’attention du public sur le rapport.

Gilbert Mirambeau Jr, initiateur du challenge “Kot kòb petwokaribe a” a aussi fait passé sa réflexion sur le réseau Twitter

Pour ce samedi 1e juin, malgré une finale de LDC qui s’annonce amusante au stade Wanda Metropolitano entre Liverpool et Tottenham, les commentaires vont plutôt à l’encontre du président de la république indexé dans ce dossier brûlant qui fait couler beaucoup d’encre.

“Jodiya nou pap pale de match. Jwè yo fin gran nèg epi peyi yo ap byen mache. Jodiya, demen, aprè demen se rapò pou n pale zanmi. Mwen pa ka manje epi m pral peye dèt! Nèg yo kriminèl, yo mechan pou yap fè yon peyi sa. Yo pa menm chyen paske chyen gen rekonesans” lâche un homme de 56 ans avec un visage rempli de tristesse et de désespoir.

“Nap veye anwo, nap veye anba. Se pa wou jounalis ki di Jovenel se vòlè, se pa mwen ki di Agritrans nan vòlè. Se la jistis peyi m wi. Jovenel sipoze demisyone prese prese wi pou l mete l a dispozisyon la jistis pou l reponn sa yo repwoche l yo” explique un jeune citoyen de Nazon.

” zo k********** Jovenel. Pa gen kesyon egzil pou Jovenel non. Mwen ta renmen wè malpw**** yo rele Core Group la kap mache mande dyalòg. Dyalòg ka fèt ak koriptè, sousè? Di pèp la sa pou mwen, nan jou yo la anwo pap monte, anwo pap desann pou jistan Jovenel ale, paske m wè bouda l dous sou chèz la” des propos un peu grossier lancé par Mélanie une marchande d“akasan”.

Que dit l’opposition dans tout ça

Pour le moment, aucune position n’a été adoptée du côté des dirigeants qui se réclament opposants du pouvoir en place. Sur Twitter, l’avocat farouche du pouvoir PHTK, André Michel a seulement déclaré: “En ma qualité d’avocat initiateur du procès Petrocaribe, je salue la publication du rapport final de la CS/CCA sur la gestion des 4.2 milliards de dollars américains du fond pétrocaribe. Je ferai connaître mon point de vue en conférence de presse lundi prochain “.

Pendant ce temps là, le pouvoir en place n’a encore rien lâché comme message. La suite dira le reste dans les jours qui viennent. A suivre

Dimitry Charles

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils