Publicités
La Redaction 11 mai 2018

 

Numéro 1 mondial ne respecte rien ni personne, pas même les records de John McEnroe…

On ne présente plus Rafael Nadal et sa relation privilégiée avec la terre battue, même celle de Madrid qui n’est pas celle qu’il préfère. L’Espagnol a battu sans forcer l’Argentin

Diego Schwartzman (6-3, 6-4) pour rejoindre Dominic Thiem en quarts de finale du Masters 1000 ibère et faire tomber un record légendaire jusqu’ici détenu par John McEnroe.

En balayant le petit Argentin, Rafa a remporté son 50e set consécutif sur ocre, ce qui non seulement est monstrueux mais donc désormais inédit. Personne n’a autant dominé une surface, pas même McEnroe​. L’Américain est resté bloqué à « seulement » 49 manches victorieuses de rang sur surface rapide. C’était en 1984. Nadal n’était pas né.

Thiem, pour rééditer l’exploit de 2017 ?

Le décuple vainqueur de Roland-Garros peut craindre pour son record, il affrontera Dominic Thiem au prochain tour à Madrid. L’Autrichien est le dernier à avoir pris un set à Nadal. C’était à Rome, en 2017. En l’occurrence, il lui en avait même pris deux et ainsi mis un terme à ses rêves de « perfect » sur terre battue l’an passé. Rafa est prévenu.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils