Qui est le Ministre de la Culture et de la Communication?

Limond Toussaint est né « dans les bras du soleil » sud-estois, à Marigot, ville située à 18 Km de Jacmel, le 27 juin 1982.  Au terme de brillantes  études  primaires et secondaires au Petit Séminaire Collège Eugène de Maznod à Camp Perrin, il s’inscrivit au Grand Séminaire Notre Dame d’Haïti où il a obtenu,  avec honneurs et mérite, son diplôme en Philosophie et en Théologie. Il ne se contenta pas de cette éducation supérieure qui le rendait apte à embrasser la filière séduisante et porteuse de l’enseignement universitaire. Sa curiosité intellectuelle insatiable le conduisit à l’École de Droit de Jacmel ou il compléta avec succès le cursus en Sciences juridiques.

Ainsi armé de connaissances diverses et multiples, agrémentées de recherches académiques. Limond Toussaint s’adonna à son hobby que d’aucuns prenaient pour un passe-temps, mais répondant à un appel venu des profondeurs de son être, de ses tendances et de ses aptitudes. C’est d’un élan naturel qui prenait appui sur le socle et le tremplin d’une irrésistible vocation pour la chose culturelle que Limond Toussaint mit ses talents et ses compétences au service de la culture dans son pays.

Conseiller en éducation auprès de l’Association pour le Développement Social Dynamique, il assura la promotion, l’émergence et la mise en place des projets culturels pour l’évolution intellectuelle et sociale des jeunes. Directeur de la Pastorale des Jeunes du Diocèse de Jacmel, il se consacra intensément à l’action citoyenne pour transmettre l’art et la culture à des publics diversifiés, pour éveiller chez les jeunes l’esprit d’entreprise et de créativité. Avec un acharnement chevaleresque, il se dévoua à la cause de la jeunesse haïtienne tant en Haïti qu’à l’étranger. Il coordonna notamment des activités culturelles dans le cadre d’une mission catholique qui devait représenter dignement et fièrement Haïti en Pologne. Il dirigea en novembre 2014 un séminaire de découverte et de réflexion au profit de  la communauté haïtienne à Boston. Ce séminaire se déroula autour du thème :  » Figures, valeurs et identités culturelles d’Haïti « .

D’octobre 2014 à Août 2016, il assura  avec un incomparable sens de l’efficacité et de la responsabilité,  et en affichant un savoir-faire inégalé, le poste de  Directeur-adjoint de la Radio diocésaine de Jacmel, Ephphata, tout  en exerçant simultanément le rôle d’animateur de certaines émissions à caractère social sur l’identité, le nationalisme et la mondialisation. De Septembre 2012 à Juin 2016, il fut promu professeur d’éducation à la citoyenneté et d’initiation au droit à l’Institution du Bon Pasteur (IBP/IDEPH) de Jacmel ; Il occupa la chaire de  Professeur d’Ecclésiologie, Famille et Mariage à l’Université Notre Dame d’Haïti à Jacmel.

À tous ces postes, il s’attacha à la formation civique d’une nouvelle élite intellectuelle appelée à exercer dans un avenir proche des fonctions de responsabilité dans le pays.

Par présence constante et active sur tous les fronts  où palpite l’âme curieuse et avide de la jeunesse, par son sens très poussé de la responsabilité, son imaginaire créatif, son dynamisme, sa bonne maîtrise des relations interpersonnelles, son combat quotidien pour l’éducation culturelle, Limond Toussaint a choisi de faire sienne la devise de l’Abbé Grégoire et de l’appliquer comme un sacerdoce impératif :  » DOCET OMNES UBIQUE  » ( Apprendre à tous et partout).

Infatigable promoteur en éducation artistique et culturelle, Limond Toussaint peut se prévaloir d’un bilan déjà copieux dans le domaine de l’action socioculturelle en Haïti,  et s’enorgueillir d’avoir contribué à ancrer ou à  consolider chez les jeunes la notion d’identité, comme recherche de soi, affirmation de l’être et atout économique pour le pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.