Quand une pièce de théâtre se transforme en vrai mariage

CP: Bernard Prinvil, Presslakay

Cela a commencé comme un simple spectacle entre Lesly Maxi et Jennifer Barbara Mondesir lors d’une pièce de théâtre baptisée “Alter ego” à Cool Corner ce dimanche 28 juillet 2019.

Entre disputes, des scènes de jalousie, la majorité du public qui assistait à Alter ego ne soupçonnait si un vrai mariage allait se dessiner entre Maxi et Jennifer.

Après un bon déroulement de cette pièce, Maxi a demandé la main de Jennifer Barbara Mondesir. En l’espace de quelques minutes les choses allaient se dérouler à grande vitesse.

Maxi est apparu dans la foule et a appelé le parrain et la marraine du mariage qui sans doute étaient au courant de cette surprise. Par téléphone, Maxi a appelé le Pasteur Mikel St. Louis qui était chargé de célébrer le mariage.

Pendant ce temps là, Barbara et Maxi étaient en train de s’habiller pour le moment tant attendu. Et le public commençait à se comprendre qu’il y a du mariage dans l’air.

“Piga Maxi ap marye tout bon vre non. Mesye sa ki vini an son vrè pastè wi” chuchote une dame.

“Ou kwè Maxi ak Barbara ta envite m nan teyat epi se maryaj yo mwen vin asiste eta mwen ye la ak vye abiman sa” lâche de façon très comique un assistant.

Dans les parages du Bar de Cool Corner, un citoyen a baptisé cette activité de “Mariage de l’année” avant même que la cérémonie se déroule.

Un mariage drôle mais très simple comme bonjour

Tout le monde attendait Maxi avec un veste et Jennifer dans une belle robe de mariée. Ce n’était pas le cas, les deux tourtereaux ont fait les choses différemment avec des habillements simples, beaux et impressionnants qui ont suscité les applaudissements du public.

Après la célébration du mariage, le festin a été organisé dans l’enceinte même du Cool Corner. Au menu, pas de gâteaux, salades, du riz, viandes… La place était réservée au Bouillon Cabrit, du vin et de la bierre.

Qui aurait cru qu’un mariage pourrait célébrer d’une telle façon? Mais, rien d’étonnant quand vous avez affaires avec des comédiens. Ils ont dit oui pour la vie. La rédaction de Presslakay leur souhaite une bonne et heureuse vie.

Qui sont-ils ?

Lesly Maxi. Comédien, dramaturge et metteur en scène. Né en 1985 à Saint-Marc, il a étudié le théâtre au Petit Conservatoire (Ecole de théâtre et des arts de la parole). Il a été membre de la compagnie de théâtre Palto Vanyan. Il a suivi un atelier de formation sur les contes et le corps animé par le comédien, conteur et metteur en scène Guadeloupéen Gilbert Laumord en 2012. Il a suivi un autre atelier de formation sur le corps et la voix (Ethnodrame) animé par le comédien et metteur en scène belge Pietro Varrasso en 2014 (Haïti) et en 2015 (en Belgique). Il est metteur en scène et directeur artistique de la compagnie Récif Création.

Il a dans son répertoire comme dramaturge, l’écriture de quatre contes : Danma, Doremirako, David et Chikata. Il a également écrit plusieurs pièces de théâtre : 35 Secondes, Esclaves-Libres, Confusion, Hors Limite, Mèt-Dam (Laudience), Mitan Poto, Passation. Il est co-auteur de la pièce Abattoir avec Ketsia Vainadine Alphonse et Joeanne Joseph. Il a aussi adapté deux textes : « Dix Hommes Noirs et Un Geste, des Vies.

Mises en scène : 35 Secondes, de Lesly Maxi ; Esclaves-Libres, de Lesly Maxi ; Le roi, l’espion et le vagabond, Ronald C. Paul (Conte) ; La Grammaire du Mensonge, de Jean Paul Tooh ; Les Immortelles, d’après le roman de Makenzy Orcel ; Passation de Lesly Maxi, Mak Pye Solèy Un texte de Kevin Pierre et alter Ego de Lesly maxi

Il a joué dans de nombreuses pièces de théâtre : Gouverneurs de la Rosée, adaptation et mise en scène de Daniel Marcelin) jouée en Haïti et en Guadeloupe ; Foukifoura de Frankétienne, mise en scène collective ; Le Balayeur et la Rose, mis en scène par Fritz Evens Moïse et Yannick Cochan, jouée en Suisse ; Twoufòban de Frankétienne, mis en scène par Johny Posy ; Solèy Douvanjou, mis en scène par Fritz Evens Moïse. Il a joué 2 de ses contes, Danma et Doremirako, mis en scène par Daniel Marcelin ; Abattoir de , mis en scène par Miracson St-Val ; 50 Tapes, texte et mise en scène de Marc Edouard Jean ; In Memoriam de Jean-René Lemoine, mis en scène Miracson St-Val ; Thyeste, de Sénèque, mis en espace par Toussaint Carrelien, Festival 4 chemins 2018.

Jeniffer Barbara Mondésir, comédienne. Née le 14 Février 1989 a Port au Prince, elle a reçu sa formation en théâtre par des séminaires, ateliers et sa participation dans differentes compagnies de théâtre. Elle a déja une grande carrière comme comédienne, elle a travaillé avec plusieurs metteurs en scène, haïtiens et étrangers, et a joué de nombreuses pièces. Elle est aussi coiffeuse de dread locks. Artiste très talentueuse et dynamique.

Dimitry Charles

Auteur : Dimitry Charles

Directeur General agence presslakay Email: dimitrycharles18@gmail.com Tel: (509) 44 93 9113 https://twitter.com/CharlesDimitry8

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.