Quand le sénateur Youri Latortue ironise la visite nocturne du président aux Gonaïves

Dans la soirée du samedi 14 décembre 2019 à la sortie des funérailles de la mère de son épouse Martine Moïse, le président de la république, Jovenel Moïse a rendu une visite nocturne et surprenante dans la ville des Gonaïves plus précisément au quartier de Deschaos où il a quelques partisants et civils armés qui le portent en dépit de la demande de démission d’une bonne partie de la population.

Quelques minutes après la virée du chef de l’État haïtien dans la cité de l’indépendance où il a été ovationné accompagné du puissant bandit armé du quartier de Deschaos Polda Petitmé Guerrier accusé du meurtre d’un jeune adolescent au mois de septembre dernier, un concert de cartouches allait démarrer avec des tires sporadiques.

Réagissant à cette démarche du président Jovenel Moïse ce lundi matin sous les ondes de la Radio Méga, le sénateur Youri Lartortue qui se revendique d’être un opposant zélé au locataire du palais national avec qui il avait entretenu de bonnes relations, l’a minimisé en le qualifiant de “chauve-souris”.

“J’ai honte de voir le président Jovenel Moïse a visité la ville des Gonaïves comme une chauve-souris. Il n’était même en mesure de fouler la place d’armes. Sous les yeux de l’international qui le supporte, il s’est positionné en tête-à-tête avec un chef de bantit Poldat Petitmé qui a tué un jeune adolescent en septembre dernier lors d’une manifestation populaire pour réclamer sa démission. C’est une preuve que Jovenel Moïse est un chef de gang.”, a lâché le sénateur de l’Artibonite qui a avancé pour affirmer que Jovenel Moïse etait venu renforcer les bandits de Deschaos en armes, argent et en munitions dans le but de continuer à terroriser la population qui exige sa démission pour avoir impliqué dans des actes de corruption.

À l’approche du premier jour du nouvel an consacré à la célébration de la fête de l’indépendance, cette visite du président Jovenel Moïse est diversement interprétée dans l’opinion publique. Est-ce qu’il ira aux Gonaïves ou pas pour prononcer le discours du nouvel an ? Ce qui est certain c’est que le président Jovenel Moïse a visité le commissariat pour voir dans quelles conditions travaillent les policiers.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.