Publicités
Francky Belfort 3 octobre 2018

Environ 15 jours après sa prise de fonction comme nouveau secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis a fait sa première rencontre avec la presse, ce mercredi 03 octobre 2018 dans les locaux du ministère de la communication.

Pour cette première conférence de presse, Eddy Jackson Alexis a fait le point sur plusieurs faits de l’actualité et à rappeler le contexte Socio-politique dans lequel ce gouvernement emmené par Jean Henry Céant a été constitué.

Intervenant sur le fameux dossier Pétrocaribe, le secrétaire d’État à la communication le répète sans langue de bois ” c’est un dossier qui préoccupe le premier ministre Céant”. Soulignant que c’est normal pour les citoyens de demander la reddition de compte. Il rappelle que le premier ministre, sur instruction du président de la république a la responsabilité de lutter contre la corruption qui gangrène le pays. Il est du devoir de l’État de donner une réponse à la question de l’heure ” Kote kòb Pétrocaribe a?” Ajoute t-il.

Eddy Jackson Alexis annonce que par moins de trois mesures sont entrain d’être prises au niveau de l’exécutif en vue de répondre à cette question posée par la société haïtienne. Premièrement, le premier ministre a adressé une correspondance aux entreprises ayant des contrats dans le cadre du programme Pétrocaribe pour fournir des explications sur les fonds qu’elles avaient reçu. Deuxièmement, le renforcement de la sécurité du juge d’instruction qui travaille sur le dossier et mettre à sa disposition plus de moyen le facilitant à faire son travail. Troisièmement, le ministère de la planification et de la coopération externe a adressé une correspondance aux institutions de l’état exécutant des projets ou qui avaient signé des contrats afin de partager des informations avec le ministère. Cette démarche vise à permettre au gouvernement de constituer un dossier complet sur la façon dont le fond Pétrocaribe a été utilisé pour pouvoir communiquer avec la population.

Le secrétaire d’État à la communication réaffirme la volonté de l’administration Moïse-Céant de lutter contre la corruption en renforçant toutes les institutions du pays concernées par cette bataille.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils