Publicités
Richmond Johnson 19 mars 2020

Alors que le Covid-19 a déjà fait un mort en République Dominicaine et plus de 20 cas de contamination cette semaine, les autorités migratoires de l’autre bout du l’île, annoncent avoir procédé à la déportation des haïtiens en situation irrégulière durant les deux premières semaines du mois de Mars.

La Direction Générale des Migrations(DGM) informe avoir recensé 2.509 citoyens haïtiens en contravention avec la loi dominicaine. Parmis eux, 1.803 ont été rapatriés dans son pays d’origine à la suite d’un contrôle réalisé. La Direction Générale des Migrations a pu compter sur une équipe composée d’inspecteurs, d’agents de la DGM avec le soutien des militaires, de la Police Nationale Dominicaine, de la police touristique (CESTUR) en partenariat avec le Ministère public des Provinces où ces haïtiens illégaux ont été capturés.

Après avoir été contrôlé par les agents de l’immigration dominicaine, ils ont été emmenés à Dajabón et Elías Piña pour retourner en Haïti.

En quête d’une vie meilleure, ces haïtiens, en dépit des décisions des autorités dominicaines poursuivent leurs voyages clandestins en République Dominicaine. Ils sont à chaque fois pour la plupart, repoussés et déportés vers Haïti.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils