Pour faciliter la formation d’un nouveau gouvernement, Sorel Jacinthe demande la tête de Jean Michel Lapin

 

À l’instar de sa dernière sortie publique la semaine dernière pour dénoncer l’équipe du palais national qu’il avait qualifié de “Gangs et voleurs”, le sénateur du département de la Grande-Anse Saurel Jacinthe, a de nouveau frappé ce mardi pour demander à Jovenel Moïse de faire marche arrière sur le choix de Jean Michel Lapin au poste de premier ministre.

 

Plus de deux mois après avoir été nommé premier ministre qui devrait conduire la politique gouvernementale du président Jovenel Moïse, le nom de Jean Michel Lapin semble s’inscrire en pointillé dans les petits papiers de quelques parlementaires qui, vertement ont critiqué la position du palais national quant à ce choix qui selon eux, constituent un obstacle à la formation d’un nouveau gouvernement.

 

Pour l’ancien président de la chambre des députés à la 49e législature devenu aujourd’hui sénateur de la république, Jovenel Moïse doit nommer un nouveau Premier ministre capable de jouer son rôle dans la formation du gouvernement de cohabitation prononcé par ses proches zélés. Il s’est dit convaincu que M. Lapin ne sera jamais d’avis pour endosser cette responsabilité en raison de son attachement avec le chef de l’État.

 

Le leader du parti INITE qui avait annoncé son ralliement à la branche de l’opposition politique pour contrecarrer l’exécutif, presse le locataire du palais national à faire le choix dit-il, d’une nouvelle personnalité devant conduire la prochaine équipe gouvernementale.

 

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.