Publicités
Peterson Chéry 13 mai 2020

48 heures après la date du lundi 11 Mai au cours de laquelle le port du masque devient obligatoire dans les rues de la capitale. L’agence Press Lakay constate que des institutions publiques mettent leur devoir au propre. Parmi eux, la Direction Genérale des Impôts et le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique.


Dans les entrée principale de ces bureaux étatiques, des agents de sécurité montent la garde. Le mot d’ordre est clair. Pas question d’investir les locaux de ces institutions sans le port de masque.
Le protocole est rigoureux. Parfois, les masques en tissus ne sont pas autorisés. D’autre part des agents de sécurités contraignent les visiteurs a respecter les mesures barrières dans l’objectif d’éviter la propagation de la pandémie.
La transmission locale continue de grimper. Sur 219 cas confirmés, 52 sont importés et 157 sont à transmission locale selon le dernier bilan mis a jour ce Mercredi 13 Mai 2020. C’est la première fois depuis l’apparition du virus en Haïti le 19 mars qu’autant de cas ont été enregistrés et autant de morts en moins de 48 heures : 4 morts
Il s’agit aussi des premiers cas confirmés dans les communes de Carrefour et de Jérémie. À partir de ce dimanche, tous les dix départements du pays sont maintenant touchés par la pandémie, selon les autorités sanitaires.

Le département de l’Ouest arrive en tête avec le plus grand nombre de cas confirmés, soit 142 cas sur les 209 au total. L’Artibonite arrive en deuxième position avec 26 cas et le Nord-Est 12 cas confirmés. Les communes de Port-au-Prince, de Delmas et de Pétion-Ville restent toujours en tête avec respectivement 37, 36 et 31 cas confirmés. Le virus touche à présent tout le territoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils