Plusieurs requins sont morts de chocs thermiques causés par les températures glaciales.

 

Requin retrouvé mort glacé aux abords du Cap Cod, dans le Massachusetts (États-Unis)

L’Amérique du Nord traverse actuellement l’un des hivers les plus rudes de son histoire récente. Depuis plus d’une semaine, les habitants du Canada et du nord des États-Unis doivent faire face à des températures polaires oscillant de -20°C à -50°C.

Choc thermique

À l’image des chutes du Niagara, presque intégralement congelées, cette intense vague froid bouleverse les paysages et sites naturels. Et va jusqu’à faire des victimes dans le monde animal. Sur les réseaux sociaux, plusieurs associations de défense des espèces marines ont tiré la sonnette d’alarme: ces dernières subissent de plein fouet la baisse soudaine de température.

S/Le monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.