“Ret nan liy ou” c’est le titre du nouvel album studio de la formation musicale Klass emmenée par le grand maestro Richie. Après la dernière oeuvre intitulée Fèl ak tout kèw dévoilée en Mai 2016, les musiciens du groupe dirigé par Jean Herard Richard ont pris quasiment trente six mois pour préparer ce travail qu’ils espèrent bien défendre lors des prochains mois tant qu’ici et ailleurs.

Paru ce lundi matin à travers plusieures plate-forme technologiques dont Izimizik en particulier, le dernier produit du groupe musical Klass, fondé en 2012, commence à sonner bien dans les tympans des amourettes du style compas direct de l’héritier Nemours Jean Baptiste.

Présent dans le pays accompagné de Edersse Stanis pour présenter à la presse haïtienne et au grand public son CD contenant huit morceaux dont une adaptation, le natif de la ville du Cap en a profité pour faire des éloges à ses protégés qui ont pris trois ans à ses côtés pour réaliser ensemble un boulot qu’il estime satisfaisant à son goût jusqu’ici. Interrogé autour de sa relation avec Edersse Stanis qui a déjà passé six ans au sein de son groupe[un record pour lui], Jean Herard Richard a clairement avoué que Pipo se sent bien et tout le monde peut en témoigner.

Le batteur haïtien a avancé pour dire que son chanteur a trouvé enfin le numéro de ses chaussures. Durant six ans, Pipo et Klass ont réalisé trois albums studios avec des titres qui ont marqué leur passage dans le milieu de l’industrie de la musique haïtienne et qui resteront incarner dans les esprits de ses nombreux fans, estime l’ancien élève du collège Notre dame du Cap Haïtien.

Depuis le départ du Guitariste Kevin Gaippe aka Bèl kòd, Klass a décidé de jouer avec Romny Floristal dit El Pozo et Nikson Mésidor, laissant ainsi vide la troisième place, Richie a fait savoir en tant que maestro, c’est normal s’il en a sa possession un keyboardist de la trempe de Jean Pierre Francisque et les deux guitaristes susmentionnés, il doit faire jouer correctement son groupe. Si non, il cesera jouer de la musique.

Interrogé par la journaliste du Ticket Magazine sur un éventuel remplaçant de Bèlkòd, l’interprète du titre “Kout Papa”, a assuré qu’il comptera de recruter un autre guitariste à l’avenir. L’essentiel pour l’ancienne tête à penser de la formation de Zenglen ce n’est pas de trouver un top musicien, mais plutôt avoir un type discipliné avec un bon tempérament.

Donc le groupe Klass est attendu dans le pays pour le début du mois d’août pour la vente signature de son dernier produit lors des festivités estivales.

Bon succès à Klass.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.