Pétrocaribe deuxieme version

petrocaribe1

C’est une véritable bouffée d’oxygène pour le gouvernement haïtien, l’annonce de la mobilisation de 80 millions de dollars américains dans le cadre d’un volet de l’accord Pétrocaribe. Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, et son homologue haïtien, Antonio Rodrigue, ont paraphé hier un accord consacrant la réactivation du Comité consultatif national sur l’investissement.

L’accord permet d’examiner la nouvelle stratégie de PetroCaribe en matière de sécurité énergétique.

Le ministre vénézuélien a expliqué que « bon nombre des projets » à financer étaient liés au domaine de l’agriculture, ce qui pourrait aboutir à des produits pour les Vénézuéliens à travers le programme social de distribution de nourriture.

De son coté, le chancelier haïtien a expliqué qu’il s’agit « d’une étape importante dans la coopération » entre les deux pays et a remercié le Venezuela pour sa « bonne disposition » à l’égard d’Haïti.

Selon le quotidien Le Nouveliste , le gouvernement du Venezuela autorise Haïti à utiliser plus de 80 millions de dollars dans le cadre de la dette de l’accord PetroCaribe. Le montant déjà en Haïti sera décaissé à hauteur de trois millions de dollars par mois pour financer des projets sociaux.

Les fonds mobilisés permettront de relancer des cantines populaires, de renforcer les programmes Ti Manman Cheri et Kore etidyan. « De plus, une partie des 80 millions de dollars sera utilisée pour l’achat d’outils et de tracteurs dans le cadre de la Caravane.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.