Publicités
Francky Belfort 4 février 2019
Carl Murat Cantave

Comme promis, la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif a remis au Sénat de la république, le jeudi 31 janvier 2019, son rapport d’enquête relatif à la gestion du fonds pétrocaribe.

Si le premier rapport de la commission présidée par le Sénateur Youri Latortue a été vite remis à une deuxième commission présidée par le Sénateur Evalière Beauplan pour approfondissement et celui de Beauplan transféré à la CSC/CA. Ce troisième rapport sur le dossier du fonds pétrocaribe remis au Sénat n’a pas encore d’autre destination.

Alors que plus d’un pense que le dossier allait vite transféré au parquet, le Président du Sénat Carl Murat Cantave répondant aux questions des présentateurs du journal << Premye Okazyon>> affirme qu’il n’y a pas de procédure tracée par le règlement intérieur du grand corps de la suite à donner à ce rapport.

<< Le Sénat a l’habitude de recevoir des rapports de la CSC/CA, c’est pour la question de décharge mais pour ce rapport qui concerne un dossier spécial, il n’y a pas procédure d’acheminement >> déclare l’élu de l’Artibonite.

Carl Murat Cantave dit cependant être en pourparlers avec ces consultants juridiques en vue de trouver la meilleure décision à adopter. Car, dit-il, le pays a besoin de savoir ce qui s’est réellement passé. Aussi, promet t-il qu’il n’y aura pas de dilatoires.

Conformément au règlement intérieur du Sénat, le bureau, dès la réception du rapport l’a remis au président de la commission Ethnique et Anti-corruption qui doit à son tour produire un rapport pour présenter à l’assemblée des sages.

Le Président du Sénat promet de débattre la question à la conférence des présidents de ce lundi 04 février pour savoir quel circuit doit suivre le Sénat.

Rappelons que ce rapport de la CSC/CA est le troisième produit sur le dossier Petro caribe. Du Sénat de la république à la CSC/CA, de la CSC/CA au Sénat de la république le << ti pas kout >> continue.

Le Sénat va t-il enfin acheminer le rapport à la justice ?
Le procès sur la dilapidation présumée des fonds pétrocaribe aura t-il lieu ?

Entre temps, les Petrochallengers continuent de poser la question << Kot Kòb Pétrocaribe a ? >> aux grands commis de l’État.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils