Le juge de paix Staniel Registre

Ce samedi après-midi au moment où ils s’apprêtaient à participer à une émission à caractère politique au studio de la radio “La Voix du Peuple” dans la cité de l’indépendance, les leaders de l’opposition politique aux Gonaïves dont Raphaël Clavanet Marado et Fritz Désir ont vu débarquer des agents de la Police Nationale d’Haïti encagoulés et accompagnés du juge de paix Staniel Registre pour procéder à ses arrestations.

Moins de vingt-quatre heures suivi cette action orchestrée par des autorités judiciaires et policières de la cité de l’indépendance, le sénateur Youri Lartortue, membre influent de l’opposition politique a qualifié de “perquisition politique”, les démarches du juge de paix et l’a fait savoir que le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) est déjà informé de ce qui s’est passé.

“Cela m’a surpris d’entendre qu’hier Raphaël Clavanet Marado et Fritz Désir (porte-parole communal du parti Ayiti An Aksyon) étaient sur le point d’appréhender par des agents de la Police Nationale d’Haïti sur demande du juge de paix Staniel pendant qu’ils participaient à une émission politique sous les ondes d’une station de radio très écoutée dans la ville. Je ne comprends pas les démarches de ce juge qui est entrain de persécuter les militants et leaders politiques qui réclament la démission de Jovenel Moïse aux Gonaïves.”, A dénoncé ce dimanche, le sénateur Youri Lartortue qui profite pour dire qu’il a déjà entamé des démarches auprès du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire(CSPJ) pour porter des plaines contre le juge de Paix Staniel Registre qui doit s’attendre à son sort.

“J’ai déjà entamé des démarches pour porter ce dossier par devant le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) au sein duquel il y a eu des vaillants hommes qui n’accepteraient pas ces genres d’actions posées par ce juge de paix. Ce dernier ne doit pas s’attendre à une partie facile car, la justice ne doit pas servir pour faire de la politique.” A prévenu le parlementaire qui demande aux acteurs de l’opposition politique aux Gonaïves de rester ferme jusqu’à obtenir la démission de Jovenel Moïse.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.